Partenaires

CNRS
Université Bordeaux 2 Segalen Université Bordeaux 3 Michel Montaigne


Suivez adess

Partagez cette page


Accueil du site > Plateau transversal GRANIT > Séminaires > Saison 6 (2012/2013)

Séminaire international de lancement du Cycle "Cartographies participatives"

SÉMINAIRE DES 22 ET 23 OCTOBRE 2012 : QUAND LA CARTOGRAPHIE CRITIQUE ET LA CARTOGRAPHIE 2.0 SE RENCONTRENT.

Les objectifs du séminaire

Le contexte et la double approche proposée

Les réflexions menées ces dernières décennies, dans le domaine de la cartographie critique dans les pays des Suds apparaissent alors potentiellement riches d’enseignement. L’analyse de la cartographie 2.0 par le filtre de la cartographie critique via la confrontation de terrains d’Ici et d’Ailleurs peut nous éclairer sur l’inscription des représentations spatiales dans le débat public.

L’originalité de ce séminaire est de proposer une double approche comparatiste qui permette de réinterroger les corpus et terrains d’Ici par les corpus et terrains d’Ailleurs. Cette double entrée doit permettre de porter un regard critique et constructif sur la géographie instrumentale et alimenter ainsi une réflexion sur la question des savoirs négociés sur l’espace. Il s’agit ici, de réinterroger les pratiques cartographiques du Nord au regard des travaux en cours depuis une trentaine d’années au Sud.

Les hypothèses à discuter

La démarche comparatiste proposée ici vise à « discuter » deux hypothèses majeures de la cartographie critique dans le contexte de la cartographie 2.0 pour stimuler les recherches et conceptualiser des pratiques alternatives de la cartographie participative :

Hypothèse 1. La cartographie participative contribue à renforcer les capacités des citoyens de se réapproprier le pouvoir de se définir et de se représenter par eux-mêmes. Elle renvoie ainsi à un processus d’émancipation, de renforcement de la capacité et de prise en charge d’un groupe par lui-même.

Hypothèse 2. La cartographie participative rend compte de la relation des citoyens à leur territoire tout en assurant l’objectivité scientifique et la standardisation reconnue par les autorités en place. Elle renvoie ainsi à un processus d’assimilation culturelle par la technique qui renforce les dominations.

Le programme du séminaire

Lundi 22 OCTOBRE 2012

10H – 10H30 : Introduction

Accueil, objectifs du séminaire et positionnement de l’UMR ADES

Denis Retaillé, Université de Bordeaux III, UMR ADES.

Cartographie 2.0 / cartographie critique : éléments de mise en contexte.

Matthieu Noucher, UMR ADES, Bordeaux.

10H30 – 12H30 : Axe 1 - La Cartographie Critique dans le débat public

Etat des lieux : de la cartographie coloniale à la cartographie critique.

Emmanuela Casti et Federica Burini, Université de Bergame (It).

Regard critique : La cartographie critique, entre empowerment et assimilation.

Irène Hirt, Université de Genève (Ch).

Questionnement : de l’usage de la cartographie critique dans le débat public.

Xavier Amelot, Université de Bordeaux III, UMR ADES (Fr).

14H – 16H : Axe 2 - La Cartographie 2.0 dans le débat public

Etat des lieux : des PPGIS à la Cartographie 2.0

Stéphane Roche, Université Laval, Québec (Ca).

Regard critique : discussion sur l’approche pyramidale de l’information géographique volontaire.

Thierry Joliveau, CRENAM UMR EVS, St Etienne (Fr).

Questionnement : de l’usage de la cartographie 2.0 dans le débat public.

Matthieu Noucher, CNRS, UMR ADES, Bordeaux (Fr).

16H – 17H30 : Axe 3 - Regards croisés « Cartographie 2.0/Cartographie Critique »

Discussion : Quels enjeux aujourd’hui pour la recherche ?

Elsa Chavinier et Jacques Lévy, EPFL (Ch).

Mardi 23 OCTOBRE 2012

9h30 – 12h : Axe 3 (suite) - Regards croisés « Cartographie 2.0/Cartographie Critique »

Discussion : Quels enjeux aujourd’hui pour la recherche ?

Gilles Palsky, Université de Paris 1 (Fr).

Denis Retaillé, Université de Bordeaux III (Fr).

Ouverture : Echanges avec les groupes de recherche Bordeaux 3.

Avec l’ensemble des participants et les porteurs de programmes de l’Université de Bordeaux III :

Lionel Larré, Yves Raibaud

affiche

Les contributions post-séminaire

Une soixantaine de participants ont participé au séminaire des 22 et 23 octobre 2012, en provenance du laboratoire ADES mais aussi d’autres laboratoires (Lab’urba, CIRAD, LPED...), d’autres structures (Communauté urbaine de Bordeaux, Open Street Map), d’autres domaines (Langues, Information et Communication, Agronomie...) ou d’autres régions (Paris, Montpellier, Marseille...) comme l’illustre la carte ci-dessous.

A l’issue du séminaire, les onze intervenants pré-cités ont été invités à contribuer à la rédaction d’un numéro thématique de la revue L’Information Géographique. Ce numéro devrait sortir fin 2013.

Chaque participant (conférencier ou auditeur) a également été invité à rédiger une note d’intention, sous la forme d’une contribution libre qui permette de prolonger les débats.

Nous publions ci-dessous, au fil de l’eau, les contributions post-séminaires. Vous pouvez réagir à ces propositions en envoyant votre contribution.

PDF - 330.8 ko
Contribution post-séminaire de Pierre-Amiel Giraud.
Une lecture du séminaire Cartographie et Participation à l’aune de la pensée stieglérienne sur la technique
PDF - 349.6 ko
Contribution post-séminaire de M. Noucher
Apports et limites de la cartographie critique pour analyser l’écosystème des données en libre accès.
PDF - 328.7 ko
Contribution post-séminaire de T. Joliveau
De la cartographie... à la fabrique cartographique.

Contacts et organisation du séminaire

Denis Retaillé, Professeur à l’Université de Bordeaux III, Directeur de l’UMR ADES.

Matthieu Noucher, Chargé de recherche au CNRS, UMR ADES.

Dossier documentaire en téléchargement

PDF - 9.2 Mo
Dossier documentaire actualisé (08/02/2013)
Objectifs, problématique, programme, bibliographique, intervenants et contributions post-séminaire.