Partenaires

CNRS
Université Bordeaux 2 Segalen Université Bordeaux 3 Michel Montaigne


Suivez adess

Partagez cette page


Accueil du site > Publications > Appels à communication

Appel à articles thématique : Genre, Territoire et santé

Revue Francophone sur la Santé et les Territoires (RFST)
La RFST est une revue à comité de lecture destinée à pallier le manque d’espace de publication dédié aux rapports entre santé et territoires. Elle s’adresse aux géographes de la santé mais également aux chercheur-e-s issus d’autres disciplines dès lors que leurs travaux abordent cette thématique. L’ensemble des sciences humaines et sociales, ainsi que les disciplines médicales, la santé publique, les sciences de gestion, l’économie, le droit, ... sont concernés.
La Revue Francophone sur la Santé et les Territoires est un espace de publication en ligne, interdisciplinaire, ouvert aux travaux scientifiques portant sur la dimension spatiale de la santé et, inversement, sur la dimension “santé” des territoires. Les articles publiés sont soumis à un processus d’évaluation par des relecteurs anonymes et, le cas échéant, à un arbitrage du comité éditorial composé de scientifiques reconnus des sciences sociales de la santé et des territoires.
Pour ce premier numéro thématique, nous souhaitons interroger les liens entre genre, territoires et santé. De plus en plus de travaux de géographes ou de sociologues montrent l’importance des inégalités entre hommes et femmes, en termes d’occupation ou d’appropriation des espaces et d’accès aux pouvoirs et aux ressources. Les inégalités de santé entre hommes et femmes, que ce soit de mortalité, de morbidité ou plus généralement de représentations et de comportements en lien avec la santé, sont elles aussi documentées par de nombreuses recherches. Cependant, en France, peu d’études interrogent l’articulation entre constructions sociales, rapports de genre et dynamiques territoriales participant aux inégalités de santé. Ce constat a été à l’origine de l’organisation d’une journée de séminaire pluridisciplinaire en janvier 2014, donnant aujourd’hui lieu à cet appel à articles du premier numéro thématique de la RFST. Celui-ci vise à poursuivre une réflexion collective et pluridisciplinaire autour d’une nouvelle approche pour les sciences sociales et la santé publique en France.

Comment le territoire, le genre et la santé interagissent-ils ? Quels sont les mécanismes et processus à l’œuvre dans ces interactions et quelles formes prennent-elles ? Quels axes de recherche peuvent être développés dans cette perspective ? Quelles méthodes solliciter pour cerner la diversité des contours de ces concepts mis en lien ? La mobilisation de plusieurs disciplines (géographie, sociologie, histoire, épidémiologie) permettra d’apporter un regard pluriel sur l’articulation entre les territoires, le genre et la santé.

Les articles de cadrage théorique articulant les notions de genre, territoire et santé sont les bienvenus, comme ceux relevant des 3 thèmes plus spécifiques - mais non exhaustifs – ci-dessous.
♦ Représentations masculines et féminines des territoires en lien avec la santé
♦ Environnement de vie : le territoire comme support de la santé des hommes et des femmes
♦ Mobilités, accessibilité et recours aux soins : des pratiques spatiales féminines et masculines ?

Les textes d’un format de 5 000 à 6 000 mots sont publiés en français, accompagnés d’un résumé court (150 mots) en français et d’un résumé long (800 à 1000 mots) en anglais. Les cartes et figures au format Jpeg (couleur ou noir et blanc) sont acceptées. Le site de la revue est consultable à cette La date limite de soumission d’un texte pour cette parution thématique est le 16 novembre 2014.
Pour soumettre vos propositions, ou pour toute question, veuillez utiliser cette adresse : contact.rfst@gmail.com
Les instructions pour soumettre votre article sont consultables en ligne sur le site de la revue (accès direct par ce lien).

Ce numéro est coordonné par Audrey Bochaton (Université Paris Ouest Nanterre la Défense, UMR Mosaïques LAVUE), Emmanuelle Faure (Université Paris Ouest Nanterre la Défense, UMR Mosaïques LAVUE), Clélia Gasquet-Blanchard (EHESP-Sorbonne Paris Cité, UMR 6590 ESO), Sandrine Halfen (Observatoire régional de santé d’Île-de-France), Alice Denoyel (Université Lyon 3).